Infos pratiques et FAQ

Lexique :

Autour de la production

Upcycling/surecyclage :
Le surcyclage (en anglais, upcycling) est l’action de récupérer des matériaux ou des produits dont on n’a plus l’usage afin de les transformer en matériaux ou produits de qualité ou d’utilité supérieure. D’après Wikipédia.

Il s’agit donc d’un terme qui ne peut être utilisé que lors d’une production/transformation à partir des matériaux récupérés et non seulement une réutilisation. L’atelier d’Andromaque pratique donc l’upcycling pour la confection de ses produits.
Tout un article sur le sujet ICI.

Occasion/Seconde main :
Dans le même esprit que l’upcycling, il s’agit d’utiliser des matériaux d’occasion qui ont déjà eu un propriétaire pour leur donne une seconde vie. Cela peut être le cas, par exemple, pour des meubles récupérés d’un grand-parent, de vêtements achetés sur leboncoin à un particulier. Il ne s’agit pas ici de transformer le produit, seulement de le réutiliser.

Infos pratiques :

  • Les textiles:
    90% de mes tissus sont d’occasion. Les trouver me demande énormément de temps, surtout ceux qui ont des motifs mythologiques, ils sont rares et il faut être à la fois patient et régulier pour en trouver, puis vif pour les acheter quand des occasions se présentent à nous ! Chaque création qui utilise des tissus achetés d’occasion (housse de coussin, pochette, trousse…) est passée à la machine avant la vente. Un cycle court est cependant privilégié pour éviter d’abimer les tissus ou les linogravures.
  • Les accessoires de couture:
    Lles boutons sont à 99% d’occasion, j’essaie de toujours les faire correspondre à mon thème  que ce soit par la couleur, la forme, le motif…  les dentelles aussi sont d’occasion. Le seul accessoire qui restera neuf sont les fermetures éclairs. J’ai tenté à plusieurs reprises d’utiliser des fermetures d’occasion mais celles-ci ne fermaient pas toujours bien ou étaient difficiles à fermer.
  • Les pierres:
    J’essaie là aussi d’être la plus éthique et la plus responsable possible. L’exploitation de pierres naturelles peut sérieusement nuire à l’environnement, mais implique aussi souvent une main d’oeuvre non déclarée d’enfants. Ainsi, j’ai fait le choix de proposer seulement deux types de provenance de pierres naturelles:
    – achetées d’occasion, ainsi on reste dans l’upcycling et on ne nécessite pas de nouvelles ressources.
    – achetées neuves chez un lapidaire qui certifie la provenance de ses pierres et aussi qu’aucun enfant ne travaille dans les mines où il achète. Il m’arrive aussi d’acheter à ce lapidaire des pierres dites « moches » et qui ne trouvaient pas preneurs en raison de petits défauts. Là encore on rejoint la notion d’upcycling qui m’est si chère.
    C’est un peu un casse-tête de tous les jours mais je suis très engagée dans ce combat.
    Chaque pierre est purifiée à l’eau (ou au sel) dès sa réception.
  • Les pâtes polymères:
    J’utilise de la fimo pour beaucoup de mes créations. Je l’achète elle aussi d’occasion le plus possible. Je n’achète ma pâte polymère neuve que dans des cas très spécifiques, mais c’est rare. Parfois l’acheter d’occasion me demande de retravailler toute la pâte avant de pouvoir créer pour la ramollir un peu si la pâte a été achetée il y a longtemps. Là aussi ce n’est pas une solution de facilité, mais j’y tiens.
  • Les apprêts:
    De l’occasion là aussi ! Malheureusement, je ne trouve pas d’apprêts d’occasion qui soient en argent, seulement en nickel et ça m’embête un peu. Je pense donc proposer quelques bijoux en argent quand même, mais ce serait soit de l’argent recyclé, soit des apprêts au moins produits en France pour éviter la pollution du transport venant de trop loin. A savoir que l’argent recyclé est TRES cher, plus cher encore que l’argent de base, mais… il faut ce qu’il faut comme on dit !
  • Les peintures:
    J’achète mes peintures à papier et à tissus d’occasion également. Je fais en fonction de l’offre, je n’ai pas toujours les mêmes couleurs ou effets du coup.
  • Le matériel à linogravure:
    Neuf pour 95%. Mais j’essaierai à l’avenir d’acheter plus d’occasion dans ce domaine.
  • Le papier:
    J’essaie d’acheter aux artistes qui vident leurs ateliers pour avoir du papier d’occasion, mais ce n’est pas toujours possible.
  • Autre:
    Il m’arrive d’utiliser des éléments de la nature que j’ai moi-même collectés. Sinon, pour tout le reste, on reste sur une majorité d’achats d’occasion.

Autour du packaging & goodies

Les cartons qui entourent vos colis sont d’occasion, tout comme tout emballage plastique, protections en polystyrène ou papier de soie. Recyclage jusqu’au bout !

Les stickers offerts en cadeau en revanche ont été imprimés sur du papier acheté neuf, j’essaierai cependant de trouver mieux.

 

FAQ :