Première boutique française artisanale 100 % mythologique

Râ, le Dieu Soleil

illustration de Râ, dieu du soleil
Linogravure Râ, disponible sur www.atelier-andromaque.fr

Amon-Râ, Dieu Solaire et Père des Pharaons

Râ est un dieu tout puissant qui créa toute chose, dont l’Homme, avant de se proclamer 1er Pharaon afin de guider ses créations. Il siégeait alors à Héliopolis, lieu de culte le plus important pour ce dieu majeur, encore aujourd’hui. Il se levait le matin, dans son palais d’Héliopolis, passait la journée à voguer sur les fleuves sur sa barque magique avant de passer les 12 dernières heures de la journée à Amanti, un équivalent des Enfers pour les Egyptiens, où il chassait Apophis. Durant les 12h où Râ se trouvait à Amanti, les Hommes privés de sa lumière divine identifièrent la nuit.
Lorsque son enveloppe charnelle fut trop affaibli par les ans pour continuer son travail sur Terre, il quitta ses fonctions de 1er pharaon pour regagner le ciel (Noun) où il poursuivit ses voyages quotidiens sur une barque solaire cette fois, qui fendait le ciel jusque dans la nuit où il retrouvait à nouveau Apophis (la nuit) qu’il repoussait jusqu’au petit matin.

Dès lors, chaque Pharaon qui décède rejoint Râ sur sa barque solaire. Râ n’y est donc jamais seul, entouré des anciens pharaons mais aussi de Seth qui l’accompagne. Seth, aussi appelé « celui qui hurle dans le ciel » est placé à l’avant de la barque et ouvre le chemin. Lorsqu’il cri afin de faire s’écarter les dangers de la barque, le tonnerre gronde chez les Hommes.

Râ est aussi associé à la mort, car en tant que père des Hommes, il les accompagne jusqu’à l’au-delà. En effet, chaque âme qui se rend au royaume d’Osiris -royaume des morts- doit effectuer un long voyage durant lequel il pourra emprunter le nom de son créateur pour le protéger. Par exemple, il a été retrouvé dans le sarcophage d’un scribe influent nommé Ani un texte, nommé livre des morts, où Ani décrivait le chemin parcouru jusqu’à Osiris en se nommant lui-même Ani-Râ. La connexion entre Râ et ses fidèles est donc très forte puisqu’il leur permet d’emprunter son nom pour s’assurer de voyager sans risques entre les deux mondes.

Râ peut être nommé Rê, Amon-Râ, ou même encore Khepri (le matin) et Toumou (le soir) par les Hommes.

Râ est une divinité bienveillante envers les Hommes et qui n’accepte pas qu’ils se massacrent entre eux. C’est lui qui a instauré que les animaux seraient sacrifiés et non les Hommes eux-mêmes. Et si le sacrifice à Râ porte sur une erreur commise par les Hommes, alors le prêtre sacrificateur devra formuler les paroles magiques qui permettent aux animaux victimes de racheter les Hommes coupables.

Râ n’est pas n’importe quel dieu, et j’espère que vous aurez apprécié cette petite rencontre avec lui.

Chant de salutation du matin adressé à Râ « Eveille-toi en paix, de même que les déesses des couronnes s’éveillent en paix ! Tu apportes la joie, la lumière et la chaleur sur cette terre ! »