Bienvenue ! -30% actuellement sur le site avec le code Pluton (hors nouveautés), bon shopping mythique !

L’Upcycling dans l’artisanat

L'upcycling dans l'artisanat

Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme – Antoine Lavoisier

Qu’est-ce que l’upcycling ?

Puisque nous sommes entre passionnés d’Antiquité, je me permets de vous partager également la citation du philosophe grec Anaxagore qui a inspiré la maxime de Lavoisier (rendons à César ce qui est à César dirons-nous !) :

Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau – Anaxagore

Bien, revenons à notre notion d’upcycling.

  • D’après Wikitionnaire: Ensemble de procédés par lesquels on transforme un déchet matériel ou un produit en apparence inutile en un nouveau matériau ou produit de qualité ou d’utilité supérieure.

L’Upcycling, surcyclage en français, est un concept émergeant en France et qui fait suite à la prise de conscience générale concernant l’exploitation trop importante des ressources de notre planète.

Malgré que la tendance soit assez récente en France, le concept n’est pas nouveau. D’abord apparu à l’étranger, notamment en Allemagne, le terme est utilisé pour la première fois par un ingénieur nommé Reiner Pilz qui explique l’upcycling dans une interview en 1994. Mais il est certain que le concept est bien plus vieux dans les pays en voie de développement. Pas leur manque de ressources et de richesses, ces pays ont très vite mis en place la réutilisation de matières et d’objets inutilisés ou destinés à être jetés pour leur donner un second souffle.

Plutôt que de produire avec du neuf qui nécessite de miner, traiter les sols, déforester, et j’en passe, l’idée est de produire et transformer avec de l’existant qui était inutilisé ou destiné à être jeté. On parle notamment de revaloriser par le haut, puisque l’on propose un produit qui a de la valeur à partir de ces « rebuts ».

Pour certains il ne s’agit que d’une mode, un moyen de « verdir » un peu son image de marque. Pour ma part, je suis convaincue que ce concept portera l’avenir. La surconsommation actuelle entraine un changement climatique important, ayant un impact environnemental évident, mais aussi sanitaire et humain.

Comment se concrétise l’upcycling, aujourd’hui, notamment en France ? Le concept est largement utilisé par l’industrie du textile, moins ailleurs. Certaines entreprises textiles se sont donc mises à utiliser les fins de rouleau de tissu de précédentes collections, à créer de nouveaux modèles à partir d’invendus, à collecter des tissus auprès des particuliers qui veulent se débarrasser de rideaux par exemple.

Dans mon cas, je produits majoritairement avec ce concept. Tissus, pates polymères, papiers, encres & peintures… la recherche de matières à upcycler prend beaucoup de temps et je suis seule pour réaliser ces recherches, produire, gérer ma communication etc, mais ça me tient à coeur. J’espère que cette notion environnementale de ma boutique vous touchera également.

Quelques chiffres sur l’importance de réduire ses déchets et de moins produire de neuf:

  • Les déchets en France c’est 324,5 millions de tonnes en 2015 – source ADEME
  • Les déchets dans le monde c’est 2,01 milliards en 2016 – source Banque mondiale
  • L’industrie du textile est la seconde plus polluante du monde avec 1,7 milliard de tonnes de C02 (gaz à effet de serre) par an – source WWF
  • En ce qui concerne l’électronique, seuls 20% des appareils jetés sont réellement recyclés – source ONU
  • Le plastique n’est pas en reste: le monde a produit 242 millions de tonnes de déchets plastiques en 2016 – source Banque mondiale

 

J’espère que cet article vous aura fait découvrir le merveilleux concept de l’upcycling et vous fera apprécier ma démarche pour cette boutique mythologique !